Météo et enneigement - Grenoble - Alpes - Europe


La forêt

< Quoi la forêt ? ... De quoi veut-il parler ? > Je t'entends penser de là...

La forêt est l'endroit le plus mystérieux de la montagne. Dans son ventre on ne sait jamais où on se trouve. On ne sait pas ce qu'il y a devant. Parfois même une carte ne permet pas de se positionner car les points de repères n'existent pas. Où plutôt sont difficiles à retrouver. Mais quel pied de se retrouver au milieu de ces arbres centenaires. Lorsque l'on prend conscience de leur existence, de la force, de la puissance qu'ils ont donné pour vivre pendant ces années : c'est majestueux. Pourtant, on retrouve toujours l'un d'eux écorché, mutilé. Serte ils sont puissants, mais si vulnérables face à la stupidité de l'homme.

Mais revenons à nos moutons. Une traversée de forêt ne se finie pas toujours comme on l'avait prévu. Rares sont les fois où j'ai pu retrouver mon point de départ du premier coup. Et même avec l'utilisation des techniques du petit pousset. Se perdre en forêt, c'est vite fait. Il y a deux solutions imparables : prendre les sentiers, mais bon c'est pas génial de faire le train train avec tous les endimanchés du coin ; ou bien traverser une forêt bordée de chemins ou de routes permettant au cas où, de rentrer honteusement par ces voies.

Pourtant on aimerait bien traverser celle là, là... Si grande, si haute... Comment faire pour ne pas s'y perdre? Un peu de jugeote : si la forêt est en pente c'est facile puisque l'on sait toujours dans quel sens on est par rapport à la pente, où à son point de départ. Si la forêt est plate (rare dans les Alpes) : il faut une boussole au minimum. Si elle est vallonnée c'est le plus dure car on ne sait jamais où on est, et quand on se trompe de vallon il faut tout remonter. Et au bout d'une journée de marche cela peut être un petit  peu ...énervant ..., surtout si le soleil se couche.

C'est pourquoi je te mets  en garde (surtout les parisiens).  La forêt n'a pas engendrée tant de légendes pour rien. Elle n'est pas dangereuse en soi, mais dans certaines conditions si... Prends notes : Une boussole c'est petit, c'est pas cher, et ça sert souvent. D'ailleurs j'ai fait un sujet sur l'utilisation de la boussole dans un "extrème" du mag.

Mais la traversée de sapins, ça se fait aussi dans la poudreuse, avec sa planche. Et là, c'est encore mieux. Pour cela il faut au part avant, bien choisir le site: En pente de préférence :-), avec assez de neige ( il faut pénétrer la forêt pour constater l'enneigement du site car les arbres retiennent la neige, et leurs racines dépassent), et pas trop dense ( sinon c'est la galère ). Enfin il faut noter que dans les forêts on est protégé des glissements de neiges.... par les arbres.


6 Petits conseils :

1 - au dessus de 2000m y'a plus d'arbres.
2 - au dessous de 2000m y'a plus beaucoup de neige.

3 - Dans belledonne les forêts sont plus parsemée (idéal pour le snO).
4 - chartreuse et vercors ont tendance à avoir des forêts touffues.
5 - Je pense que vers la morte ( L'Alpes du Grand Serre ) c'est l'idéal pour le Grenoblois : pas trop loin, pas trop de monde ( mais maintenant ça risque de changer :-) ), mais un peu dangereux par endroits...
6 - pour les vrais niveau de neige, il y a Avalanche !!!!!

Aller, bons rides...

Jey

Météo


MiniForecast

Vos dons


2016 : 30 €
2015 : 145 €
2014 : 155 €
2013 : 242 €
2012 : 165 €
2011 : 1052 €
2010 : 100 €

Un don ??!?

Statistiques


Nombre de visiteurs
Actuellement, 0
Maximum, 4 à 5:57
Cumulé, 18